Quel âge pour quel traitement

 

Le traitement peut être réalisé à tout âge, néanmoins il est important de détecter dès le plus jeune âge les anomalies qui provoquent des déséquilibres avec des répercussions plus ou moins sévères sur la croissance et sur l’équilibre de la sphère oro-faciale.

L’interception ou le traitement précoce

 

Il s’agit des traitements réalisés lorsque l’enfant n’a pas encore ses dents définitives et surtout lorsqu’il n’a pas terminé sa croissance des mâchoires. Le but est d’intercepter le problème et de rétablir rapidement une croissance harmonieuse.

« Plus on intervient tôt, plus on aide la nature. Plus on intervient tard, plus on force la nature. »

 

Traiter tôt permet de :

  • rendre les interventions ultérieures plus simples, plus rapides et moins coûteuses,

  • utiliser la croissance pour corriger les déséquilibres de mâchoires et souvent éviter le recours à la chirurgie,

  • diminuer le besoin d’extraction des dents permanentes,

  • aider à enrayer les habitudes de succion des doigts,

  • diminuer les risques que des dents ne sortent pas et restent incluses dans l’os.

Le traitement tardif

Ce sont les traitements réalisés lorsqu’il n’y plus ou peu de croissance, chez les adolescents et les adultes. Ces traitements permettent de corriger un problème d’alignement dentaire, un sourire inesthétique, et un mauvais emboitement des mâchoires. Il n’y aucune limite d’âge.

Traitement pour les enfants

 

Déroulement du traitement orthodontique

 

La première consultation


La première consultation permet à l’orthodontiste par un examen clinique de déterminer s’il existe un besoin de traitement.

Le deuxième rendez-vous


Si un traitement est nécessaire, un dossier orthodontique sera constitué. Il comprend:
– des radiographies
– des photographies
– des moulages


L’étude de ce dossier permet de faire un diagnostic précis et de proposer un plan de traitement individualisé et adapté pour chaque patient, c’est-à-dire le meilleur résultat pour un délai de traitement le plus court possible.

Les examens complémentaires


Le bilan fonctionnel par une orthophoniste ou un kiné permet de déceler une anomalie de position de la langue, des lèvres, de l’environnement musculaire qui entoure les dents.

L’examen ORL permet de vérifier l’absence de problème ORL, qui pourraient entraver le bon déroulement du traitement.

Les rendez-vous suivants

 

Quel que soit l’appareillage, des rendez-vous de contrôle et d’activation seront programmés toutes les 6 à 8 semaines environ.

Important : la durée d’un traitement en orthodontie dépend bien entendu de la malocclusion initiale mais aussi de la régularité dans les rendez-vous et du bon entretien de son appareil.

 

La surveillance

 

Dans le cas d’un traitement chez un jeune enfant, suite à la dépose de l’appareillage, une période de surveillance sera observée pour suivre l’évolution de l’ensemble des dents définitives.

Les appareils

 

L’éducateur fonctionnel


L’éducateur fonctionnel est un dispositif moderne de traitement orthodontique. Il a pour but d’empêcher les déformations des mâchoires et de retrouver une croissance normale.

 

L’éducateur fonctionnel agit sur les causes environnementales du problème dentaire rétablissant ainsi une croissance harmonieuse et durable des mâchoires.Il aide à corriger les mauvaises habitudes (langue, pouce, tétine…).

Il réduit le temps de traitement par appareillage multi-bagues. 

Le disjoncteur


Le disjoncteur est un appareil fixe qui permet de stimuler la croissance en largeur de la mâchoire supérieure. Pour un résultat optimal, il est recommandé de bien respecter la fréquence et le nombre d’activations prescrites.


L’appareil sera porté environ 6 mois, avec une visite toutes les 6 semaines. Chaque visite permet de contrôler la façon dont les dents se sont réorganisées grâce à l’action des activations (des tours) et de donner alors une nouvelle prescription de tours à faire si nécessaire.

Le PUL

Le PUL utilisé au sein de notre cabinet est un appareil qui stimule la croissance en avant de la mâchoire inférieure tout en freinant la croissance de la mâchoire supérieure. Tout comme pour un arbuste dont on tente d’influencer la direction de croissance à l’aide d’un tuteur, l’appareil fonctionnel vise à influencer la croissance et permet aux 2 mâchoires de s’emboîter correctement.

Traitement pour les adolescents

 

Déroulement du traitement orthodontique

La première consultation


La première consultation permet à l’orthodontiste par un examen clinique de déterminer s’il existe un besoin de traitement.

 

Le deuxième rendez-vous

 

Si un traitement est nécessaire, un dossier orthodontique sera constitué. Il comprend :
– des radiographies
– des photographies
– des moulages .

L’étude de ce dossier permet de faire un diagnostic précis et de proposer un plan de traitement individualisé et adapté pour chaque patient, c’est-à-dire le meilleur résultat pour un délai de traitement le plus court possible.

Les examens complémentaires


Le bilan fonctionnel par une orthophoniste ou un kiné permet de déceler une anomalie de position de la langue, des lèvres, de l’environnement musculaire qui entoure les dents.


L’examen ORL permet de vérifier l’absence de problème ORL, qui pourraient entraver le bon déroulement du traitement.

Les rendez-vous suivants


Quel que soit l’appareillage, des rendez-vous de contrôle et d’activation seront programmés toutes les 6 à 8 semaines environ.

Important : la durée d’un traitement en orthodontie dépend bien entendu de la malocclusion initiale mais aussi de la régularité dans les rendez-vous et du bon entretien de son appareil.

La contention

 

Cette phase est aussi importante que le traitement lui-même.

Il s’agit de la période de consolidation qui démarre le jour de la dépose des bagues.

 

Elle permet d’assurer la consolidation du résultat final. Pendant cette année, l’alignement dentaire, le décalage des mâchoires et la mise en place des dents de sagesse, entre autres, seront surveillés afin de prévenir la réapparition de la malocclusion.

 

Le but est de maintenir les résultats acquis lors du traitement et de stabiliser la position des dents. En effet, après la dépose des attaches, les dents sont mobiles et le restent plusieurs mois.

 

Les fils fixes de contention  sont collés sur la face interne des dents et sont brossés en même temps que les dents.

Les appareils amovibles  sont généralement composés d’une simple ou d’une double gouttière transparente. Ils doivent être portés toutes les nuits la première année de contention.

Les appareils

Les appareils fixes ou multi-attaches sont composés de plusieurs éléments:

 – les attaches ou brackets sont de petits blocs en métal ou en céramique (couleur de la dent) qui sont collés sur la dent
– les arcs sont des fils métalliques qui relient les brackets et les bagues entre eux afin de déplacer les dents.

Traitement pour les adultes

 

« J’ai 40 ans, je suis complexé par mon sourire, est ce trop tard? »


Non, un traitement orthodontique peut être réalisé à tout âge. La seule limite est la santé de l’os qui entoure les dents. 

« Suis-je obligé de porter des bagues visibles?  » 
 

Non, il existe d’autres appareils qui permettent de faire un traitement de manière peu ou pas visible. 

Déroulement du traitement orthodontique

 

La première consultation


La première consultation permet à l’orthodontiste grâce à un examen clinique de déterminer s’il existe un besoin de traitement. Si oui, le praticien discutera du ou des différents objectifs de traitements ainsi que des moyens techniques pour y parvenir.

 

Le deuxième rendez-vous

Si un traitement est nécessaire, un dossier orthodontique sera constitué. Il comprend:
– des radiographies
– des photographies
– des moulages

L’étude de ce dossier permet de faire un diagnostic précis et de proposer un plan de traitement individualisé et adapté pour chaque patient, c’est-à-dire le meilleur résultat pour un délai de traitement le plus court possible. 

Examens complémentaires possibles

  • Le bilan long cône : Examen radiologique dent par dent, souvent nécessaire pour vérifier avec précision l’état des dents et des gencives avant le traitement.

  • Le scanner : Radio 3D qui permet de préciser l’état et la position d’une dent et ses rapports aux dents et éléments anatomiques voisins, le niveau d’os.

  • Le bilan fonctionnel, par un orthophoniste ou un kiné : permet de déceler une anomalie de position de la langue, des lèvres, de l’environnement musculaire qui entoure les dents.

  • Le bilan parodontal, chez un dentiste ou un parodontiste : permet d’évaluer l’état de l’os et des gencives (le parodonte).

Les rendez-vous suivants, la durée d’un traitement


Quel que soit l’appareillage, des rendez-vous de contrôle et d’activation seront programmés toutes les 8 semaines environ.

Important : La durée d’un traitement en orthodontie dépend bien entendu de la malocclusion initiale mais aussi de la régularité dans les rendez-vous et du bon entretien de son appareil. Elle  va aussi dépendre de nombreux paramètres individuels comme la « dureté » de l’os, la forme des dents, la musculature du visage, la langue… Elle varie entre quelques mois et 3 ans selon le problème de départ.

La contention


Après la dépose de l’appareillage, le patient sera suivi pendant 1 an. Cette période de contention permet d’assurer la consolidation du résultat final grâce à un fil collé sur les incisives et le port d’une gouttière la nuit. Pendant cette année, l’alignement dentaire et le décalage des mâchoires seront surveillés afin de prévenir la réapparition de la malocclusion.

Les appareils

Les appareils fixes ou multi-attaches sont composés de plusieurs éléments

  • Les attaches ou brackets, sont de petits blocs en métal ou en céramique (couleur de la dent) qui sont collés sur la dent.

  • Les arcs sont des fils métalliques qui relient les brackets et les bagues entre eux afin de déplacer les dents.

  • Les gouttières transparentes (appelées aussi gouttières invisalign®)

Il est parfois possible de réaliser un traitement orthodontique à l’aide de gouttières amovibles et transparentes. Cette technique permet d’aligner les dents en utilisant une série de gouttières amovibles et quasi invisibles, fabriquées sur mesure pour vos dents afin de garantir votre confort. Lorsque vous remplacez vos gouttières toutes les deux semaines, vos dents se déplacent petit à petit, semaine après semaine, jusqu’à la position finale.